Types de Champagne

Les choses sont assez simples ; il existe quatre types de Champagne. Ces types sont essentiellement fondés sur le ou les cépages qui entrent dans leur élaboration ; les cépages de Champagne : le Chardonnay, le Pinot meunier et le Pinot noir.

– Le brut sans année (BSA), ou brut classique : le plus simple de tous. Souvent fait d’un assemblage des trois cépages de Champagne, et de vins gardés. Il n’est jamais millésimé. Il est également élaboré à partir de vins de différents millésimes. Il a une courte garde (quelques mois) et se boit le plus souvent en apéritif.

– Le blanc de blancs : il est élaboré uniquement à partir du cépage Chardonnay. Il est en règle quasi générale bien fait pour la garde et est assez fin.

– Le blanc de noirs : issu de pinot noir ou de pinot meunier (raisins noirs), voire d’un mélange des deux. Il est le plus alcoolisé et le pus « épais ».

Colin Champagne Vertus Cotes des blancs

Champagne Vertus Cotes des blancs

Ces types ont leurs sous-familles ; la classification de ces sous-familles dépend en grande part de leur teneur en sucre.

Les sous-familles :

– L’extra-brut : moins de 6 grammes de sucre par litre. Si la teneur est inférieure à 3 grammes, il peut être appelé brut nature ou brut zéro.
– Le brut : entre 6 et 20 grammes de sucre par litre.
– L’extra-sec : de 12 à 20 grammes.
– Le sec : de 21 à 35 grammes.
– Le demi-sec : de 36 à 50 grammes.
– Le doux : plus de 50 grammes.

– Le champagne rosé : Souvent obtenu par assemblage de Champagne et de vin rouge. Seul le Champagne a le droit d’être ainsi élaboré via un mélange. Il peut être millésimé ou pas. Il a un goût marqué.

Il existe une autre nomenclature fondée sur les millésimes.

Le non millésimé : assemblage de Champagne de différents millésimes. L’un des éléments de l’art du vigneron champenois réside dans le savoir conserver d’anciens millésimes. Il peut être consommé dès l’achat, mais il peut être gardé un an.

Le champagne millésimé : celui des très bonnes années, il est donc produit sur un seul millésime d’exception ; il gagne à la garde. Il est très souvent gardé pendant au moins trois ans. Celle-ci peut durer dix ans.

Les cuvées spéciales ou « Prestige » : elle sont millésimées ou pas. Elle peuvent être est composées d’un savant mélange de plusieurs terroirs ; elles sont élaborées à partir des premiers jus. Le fin du fin, leur garde peut durer des décennies.