La plupart du temps, le champagne est dégusté dès son achat, alors qu’il n’a vieilli en cave que d’un à trois ans, dans les caves de son producteur. Rappel : le législateur demande que les champagne non millésimés soient gardés au moins un an, et trois quant aux millésimés, avant leur commercialisation.

Nous considérons, ainsi que d’autres sommeliers, que certains champagne gagneraient à être gardés jusqu’à huit ou dix ans, voire parfois plus, jusqu’à une trentaine d’années pour les grandes marques.

Lorsqu’il est de qualité, le champagne affiche son frais goût de fruit. Dans le cas contraire, son goût le trahit à la première gorgée. Pour garantir cette qualité, son mode transport et celui de sa garde sont cruciaux.

Les Champagne à faible pourcentage de pinot sont souvent les plus fins et supportent bien la garde.

La garde fait évoluer le champagne. Une légère perte d’effervescence peut correspondre à une évolution en finesse.

Le potentiel de garde d’un champagne est fonction d’assez nombreux critères. Chaque champagne a sa personnalité. Consultez-nous 🙂

Vieillissement du champagne en cave

Vieillissement du champagne en cave