Vin de la Vallée du Rhône Nord

Vin de la Vallée du Rhône Nord

par Virginie Faure

Stéphane Montez est plutôt discret, mais il n’en est pas moins présent, à l’image de ses vins. Il possède 3 ha en côte-Rôtie, 5 ha en Condrieu, 2 ha en St Joseph blanc et 10 ha en St Joseph rouge. Il produit également du VDP (Vin de Pays) blanc et rouge.
C’est un jeune vigneron qui perpétue la tradition familiale avec une bonne touche de modernité et de savoir-vivre. Nous avons eu un accueil chaleureux et généreux dans la dégustation…

Nous avons commencé avec une longue dégustation sur fûts, des blancs et des rouges : un millésime 2010 prometteur.

Quelques commentaires de dégustation en bouteille, des blancs :

Pour Stéphane vous pouvez boire son Condrieu :
– Dans les 3 premières années et avant la 5ème année, c’est superbe, sur le fruit, avec des arômes primaires
– Après 10 ans son Condrieu évolue sur des arômes tertiaires

Condrieu « Chanson » 2008
Ce Condrieu est issu de vignes situées sur un lieu dit « Chanson ». Les raisins ont été éraflés, et ont subi une macération pelliculaire puis un débourbage à froid pendant 8 jours. La fermentation malo-lactique s’est déroulée sur lies fines en barriques de chênes avec un bâtonnage une fois tous les 15 jours. 11 mois d’élevage en demi-muids neufs et un an en chêne français.
La couleur de la robe est jaune soutenu aux reflets brillants. Le nez est très aromatique sur des notes d’abricots et de fruits secs principalement. En bouche vous serez accompagné d’une rondeur bien présente avec un côté beurré.

Condrieu 2002
La couleur de la robe est jaune paille soutenu aux reflets brillants. Le nez est très aromatique sur des notes de miel d’acacia assez marquées et quelques notes empyreumatiques.
En bouche le vin est tendu et rond à souhait et saura enchanter vos salades de fruits ou, pour des plats salés, un mesclun de salade avec ses petits fromages de chèvre au miel.

Pour les rouges : En vinification Stéphane travaille de la même façon ses St Joseph et ses Côte-rôtie : éraflage quasi complet, macération à froid, pigeages et remontages pendant 3 à 4 semaines en fonction des raisins, il laisse la nature rythmer les fermentations, et enfin il fait un pressurage à basse pression.
Il réalise l’élevage de ses vins en combinant barriques et demi-muids neufs, de 1 vin et de 2 vins.

Pour ses 2 cuvées en St Joseph, les vignes de Stéphane sont situées sur des sols granitiques.
Il propose 2 cuvées en Côte-Rôtie : Fortis (les vignes sont situées sur les coteaux des terres blondes au sud d’Ampuis, sol de gneiss) et Les Grandes Places (les vignes sont plantées sur une parcelle du même nom qui sont considérées comme les meilleurs terroirs de l’Appellation en terres brunes).

Domaine du Monteillet St Joseph Rouge 2009 (mise en bouteilles fin de l’année 2010)
Le nez est encore un peu fauve. L’attendre un peu pour qu’il se stabilise. En bouche le vin présente une belle matière avec de l’ampleur. La finale est vanillée. Beau potentiel de garde, l’attendre avant de le déguster.

St Joseph Rouge 2008 « cuvée du Papy »
La robe présente une couleur grenat aux reflets rouge cerise
Ce vin révèle un nez marqué par les arômes de la syrah : violette, fruits noirs, épices.
En bouche vous serez agréablement surpris par la belle charpente de ce St Joseph. Une attaque fraîche suivie d’une belle ampleur et d’une longue finale témoignent d’un vin avec un potentiel de garde intéressant. Vous pouvez l’apprécier dès à présent sans omettre un passage en carafe avant dégustation.

Côte Rôtie 2008 « Fortis »
La robe arbore une couleur rouge grenat sombre avec de jolis reflets brillants.
Le nez présente de jolis fruits noirs frais de cassis, myrtilles. Quelques notes florales avec la violette.
En bouche on retrouve une belle structure avec des tanins fins et soyeux. Une bouche avec beaucoup de fraicheur et d’ampleur.

Côte Rôtie 2007 « Les Grandes Places » (mise en bouteille fin janvier 2010)
Le vin présente une couleur pourpre aux reflets cerise noire
Au nez on trouve des notes complexes de tabac, d’épices (cannelle), de fruits noirs (myrtille).
En bouche nous avons une belle charpente avec des tanins fins. Belle ampleur dans ce vin avec une fraîcheur bienvenue. Un vin qui accompagnera merveilleusement un sauté de porc aux cives et au thym, ou un gibier sauce au vin.

St Joseph « cuvée du Papy » 2001 **
Le vin présente une couleur grenat foncée avec des reflets marron.
Le nez présente des notes d’évolution : cerise kirschée, pruneaux, vanillé, cannelle, caramel.
En bouche nous avons une belle homogénéité, des tanins fins et soyeux qui notent une belle structure du vin. On remarque une grande fraîcheur qui permet de dire que l’on peut patienter encore quelques années !

Nous avons fini notre tour du Domaine par une dégustation d’un Condrieu 1995 un peu spécial, très séduisant et sensuel sur des arômes d’évolution : vinifier comme vin de paille (120 jours de séchage)…
Dommage pour nous : c’est une production unique et très anecdotique !